Faire le ménage de vos TI et la magie qui s’ensuit

Faire le ménage de vos TI et la magie qui s’ensuit

14:42 21 février dans Blogue, Modernisation d'écran vert, Productivité des développeurs IBM i, Stratégie des TI
0 Commentaires

Si vous êtes un cadre en TI, vous êtes constamment en train d’analyser et de réviser votre infrastructure informatique : de quoi avez-vous le plus besoin? Qu’est-ce qui est devenu obsolète? Comment gardez-vous vos utilisateurs heureux sans avoir à gérer une organisation informatique boursouflée et indisciplinée?

Évidemment, il n’y a pas de réponse simple. Cependant, un livre de développement personnel populaire pourrait contenir un indice. La magie du rangement (version française de « The Life-Changing Magic of Tidying Up: The Japanese Art of Decluttering and Organizing ») par Marie Kondo a été l’un des meilleurs vendeurs selon le New York Times pendant plus de 140 semaines. Dans cet œuvre, Mme Kondo amène les lecteurs à travers un programme en six étapes; la méthode KonMari, pour d’abord comprendre leurs objectifs à long terme dans la vie, et ensuite créer une maison désencombrée qui aide à atteindre ces objectifs.

L’un des conseils de Mme Kondo est de nettoyer par catégorie, et non par chambre. Elle encourage les lecteurs à commencer à désencombrer en créant une pile géante de tous leurs vêtements – formant une catégorie – et d’évaluer chaque pièce de vêtements en la ramassant, en la tenant, et en se demandant si le vêtement « suscite réellement la joie ». Si la réponse est non, le vêtement est remercié pour son service et mis dans une pile de défausse. Si la réponse est oui, le vêtement est plié ou accroché d’une manière visuellement agréable et stocké dans un placard ou un tiroir qui ne déborde pas de rebut. Après l’exercice avec les vêtements, les lecteurs sont invités à s’attaquer ensuite aux livres, papiers, articles divers et, enfin, aux souvenirs. Selon Mme Kondo, cela représente la route vers le bonheur.

Et si vous pouviez le faire avec votre environnement d’applications?

Après tout, l’ensemble du système IBM i est basé sur des objets. Tout, des fichiers de base de données aux programmes en passant par les profils d’utilisateurs, est un objet. Bien sûr, vous ne pouvez pas tenir un objet IBM i dans votre main pour évaluer s’il suscite de la joie. Mais, imaginez que vous puissiez évaluer tous les objets de votre environnement d’application, par catégorie. Peut-être que vous ne les évaluez pas sur la base de la joie, mais que se passe-t-il si vous pouvez évaluer chaque objet pour son utilité dans votre environnement d’application actuel?

Étape 1: Définissez vos objectifs informatiques à long terme

Tout comme la méthode KonMari, vous devez d’abord définir votre objectif à long terme. Les expressions communément citées comme « Sortez de l’écran vert » sont un moyen d’atteindre une fin, pas l’objectif à long terme lui-même. Les gérants des technologies de l’information doivent creuser plus profondément pour trouver les vrais objectifs. Si le souhait est de moderniser une interface d’utilisateur, l’objectif à long terme, qu’il s’agisse de réduire les coûts de formation ou d’accroître l’engagement des utilisateurs, doit être bien défini.

Une fois cet objectif compris, le processus de désencombrement commence.

Étape 2: Désencombrer en évaluant les objets individuels

Les gestionnaires en technologies de l’information ont besoin d’outils leur permettant d’évaluer chaque objet. Pour les interfaces utilisateurs, Newlook Developer inclut une fonctionnalité appelée « Insights », qui fournit aux développeurs une piste directive concrète qui montre quels objets de l’interface utilisateur sont les plus couramment utilisés et quels objets sont rarement utilisés.

Armés de cette information, les développeurs peuvent alors se concentrer sur la reconception des composants les plus critiques de l’interface utilisateur. Une meilleure interface suscite sans aucun doute de la joie pour les utilisateurs finaux, mais améliore également le moral des développeurs, qui se sentent plus autonomes et productifs.

Étape 3: Regardez l’ensemble de l’environnement d’application au complet, puis documentez!

Le véritable désencombrement se produit à l’arrière d’un environnement d’application. Un bon gestionnaire en développement peut faire une supposition éclairée sur les objets d’interface utilisateur les plus utilisés dans une application, mais même le vétéran le plus expérimenté a du mal à définir avec précision les objets du programme et de la base de données dans son système, ou du moins sans outils.

Avec la suite X-Analysis, les développeurs peuvent obtenir une vision claire et sans ambiguïté de l’ensemble de leur environnement applicatif : le nombre total de lignes, le nombre de programmes, les sous-routines, les appels de fonction, les appels externes et les variables utilisées. Il est important de noter que chaque objet d’une base de données, y compris ses sous-fichiers, ses vues logiques et ses liens vers d’autres objets de base de données, est décrit. Chaque objet est automatiquement documenté et la documentation est constamment mise à jour.

Vue des niveaux de champs des fichiers avec l’outil X-Analysis:

Vue des niveaux de suivi maximum avec l’outil X-Analysis:

Si la tâche consiste à évaluer chaque objet pour son utilité et non sa capacité à « susciter la joie », X-Analysis montre également la manière dont chaque objet a récemment été utilisé et si un objet d’application est devenu orphelin au fil du temps. De cette manière, les responsables du développement peuvent facilement désencombrer leurs systèmes IBM i et se rapprocher de leurs objectifs à long terme.

Et personne ne remarquera si vous déplacez ces objets RPG dormants en les mettant dans la pile de défausse…!

X-Analysis

À propos de Amy Anderson

Il est facile de créer un partenariat, mais il est beaucoup plus difficile de construire des partenariats qui fournissent des résultats rentables. Amy a pour mission de bâtir des alliances stratégiques fondées sur une vision partagée, et des objectifs mesurables. Elle aime communiquer efficacement à tous les niveaux de l'entreprise et dans toutes les disciplines. Elle excelle dans tout ce qui concerne la formation d’équipes et dans la création de systèmes qui soutiennent une approche disciplinée et programmatique des alliances stratégiques. Elle se concentre sur l'intersection entre l'étendue d'IBM et celle de Fresche Solutions lorsqu'il s'agit d'aider les clients à moderniser leurs applications existantes.

Pas de commentaires

Écrire un commentaire