Veolia – Réutilisation, recyclage, valorisation

Veolia Propreté

Veolia Propreté, une division de la plus grande entreprise mondiale de gestion des matières résiduelles, a choisi WebSmart ILE pour moderniser son application d’approbation. Ainsi, elle a pu éliminer graduellement des programmes RPG vieux de 20 ans tout en tirant profit de leur code RPG pour les règles métier. La technologie AJAX améliore l’expérience utilisateur et l’efficacité de l’application et donne des résultats très professionnels. Les applications ont été programmées par evolveIT.

Il s’agit évidemment d’une tâche délicate, surtout quand il faut transférer des applications. C’est pourquoi Veolia Propreté Solutions techniques s’est dotée d’un solide environnement de TI pour remplir ses obligations et atteindre son objectif premier, assainir l’environnement.

 

Pour y arriver, Veolia Propreté Solutions techniques a entrepris la migration de ses sites d’un vieux système AS/400* 170 vers un nouveau Power* Systems 525, plus robuste, utilisant IBM i et ses propres applications essentielles. Ce logiciel pourrait être considéré comme un logiciel hérité, puisqu’il est dans les parages depuis « environ 20 ans », selon Dail Earl, directeur des applications opérationnelles et de l’ingénierie des systèmes. Mais plutôt que de s’en débarrasser et de repartir de zéro, l’entreprise a décidé de le recycler et de le réutiliser.

 

C’est donc en collaboration avec un partenaire de confiance, evolveIT, qu’elle crée de nouvelles applications ancrées dans les applications RPG existantes à l’aide de WebSmart : conformément à ses valeurs environnementales, l’entreprise évite ainsi tout gaspillage.

 

Une initiative importante

Veolia Propreté Solutions techniques (établie à Lombard, en Illinois), qui fait partie d’un groupe de quatre sociétés sœurs, est une filiale de Veolia Propreté Amérique du Nord, elle-même filiale de la société mère française Veolia Environnement. Veolia Propreté Solutions techniques emploie environ 1 700 personnes aux États-Unis et à Porto Rico.

 

« Nous tentons de valoriser, de réutiliser, de recycler et d’éliminer les déchets dangereux provenant de l’industrie manufacturière, médicale et pharmaceutique. Nous essayons de valoriser autant que possible ce dont les gens veulent se débarrasser, ajoute Dail Earl. L’écologie prend de plus en plus d’importance, et chacun veut réutiliser au maximum. Ça permet aussi d’économiser. »

 

Malgré ces nobles intentions, la logistique de la valorisation, de la réutilisation et du recyclage peut représenter un défi de taille. Il faut tenir compte de nombreuses réglementations gouvernementales pour s’assurer que les différentes matières résiduelles, et surtout les déchets potentiellement dangereux, sont traitées adéquatement. Veolia Propreté Solutions techniques doit donc consigner toutes les étapes de la manutention et du transport des matières résiduelles, « de A à Z », affirme Dail Earl. « Nous devons documenter l’ensemble du processus jusqu’à l’élimination des matières ou à leur transformation en produits destinés à la vente. »

 

Le processus se complique encore du fait que certains conteneurs doivent être regroupés avec d’autres, ajoutés à des conteneurs plus grands, partagés en plus petits conteneurs ou vidés dans un réservoir contenant des milliers de litres d’autres matières. « Parfois, ça me donne des maux de tête! », lance Dail Earl à la blague.

 

Plus sérieusement, il faut un soutien robuste des TI pour s’assurer de respecter toutes les étapes réglementaires. Dans le cas de Veolia Propreté Solutions techniques, ce soutien prend la forme de deux 170 et d’un 525. L’entreprise a entrepris de transférer tous les utilisateurs des 170, dont l’un est encore en production et l’autre sert de système de sauvegarde.

 

« Nous avons acquis ces systèmes à l’achat d’une autre entreprise, et nous avons commencé la migration des utilisateurs vers le 525 il y a plusieurs années, explique Dail Earl. À l’origine, une demi-douzaine de sites les utilisaient, mais il n’en reste plus qu’un, et il devrait passer au nouveau système début 2009. »

 

Lorsque Veolia Propreté Solutions techniques a acheté cette autre entreprise, elle a également acheté ses systèmes 170 et ses applications. Cependant, même si les deux entreprises œuvraient dans le même secteur, leurs applications différaient, et les différences sont devenues particulièrement frappantes lorsque Veolia Propreté Solutions techniques a commencé à transférer les sites de l’entreprise achetée vers le 525. Comme l’explique Dail Earl, « elle avait des applications que nous n’avions pas, et les nôtres ne comportaient pas toutes les caractéristiques des siennes. Nous devions donc apporter un grand nombre d’améliorations importantes au 525 pour tout combiner ».

 

Un portefeuille informatique enrichi

En 2006, prenant conscience de la nécessité d’uniformiser les pratiques exemplaires pour permettre à ses 45 sites des États-Unis et de Porto Rico de mettre en commun le suivi et l’élimination des matières transportées, l’entreprise s’est mise en quête de solutions. Elle souhaitait cependant éviter d’utiliser le RPG pour apporter les améliorations nécessaires.

 

Il y avait plusieurs raisons à cela. Les applications RPG de Veolia Propreté Solutions techniques, par exemple, n’étaient pas toujours accompagnées de la documentation appropriée, et nombre de programmeurs avaient quitté l’entreprise en laissant derrière eux des applications RPG difficiles à améliorer (dont certaines développées avec Synon). De plus, les applications de l’entreprise achetée ne comportaient pas de code source; comme le souligne Dail Earl, il était donc impossible de les recompiler pour les faire fonctionner sur la nouvelle plateforme 525.

 

L’entreprise voulait aussi remplacer les écrans verts de ses applications, qui évoquaient pour les utilisateurs et les clients des logiciels et du matériel d’une autre ère. Même si ce n’était pas vraiment le cas, l’entreprise se sentait obligée de donner aux applications une apparence plus moderne ainsi que la souplesse nécessaire pour qu’elles puissent évoluer avec l’entreprise.

 

Après avoir envisagé plusieurs possibilités pour la modernization, y compris « la modification du code d’origine, qui s’est révélée trop coûteuse » selon Dail Earl, Veolia Propreté Solutions techniques a demandé à un partenaire de longue date, evolveIT, de l’aider à prendre une décision. « Nous avions certains critères : il fallait que la solution fonctionne bien avec IBM i, qu’elle utilise la base de données DB2* – puisque c’est là que toutes nos données sont stockées et que nous prévoyons y transférer les données des 170 – et que les consultants puissent la comprendre et l’utiliser, ajoute Dail Earl. Plus important encore, il fallait que nous puissions l’utiliser nous-mêmes, car nous ne voulions pas dépendre entièrement des consultants. »

 

Petit à petit

C’est en fonction de ces critères que Veolia Propreté Solutions techniques a finalement décidé d’utiliser WebSmart de Fresche. Barbara Pintar, gestionnaire de projet chez Veolia Propreté Solutions techniques, a commencé à utiliser WebSmart en collaboration avec evolveIT pour créer de nouvelles applications s’intégrant à celle de l’entreprise, et, dans certains cas, de nouvelles applications ILE RPG. « C’est un environnement de type “architecture de service”, où les applications WebSmart peuvent s’alimenter à partir des programmes RPG dorsaux. Ils travaillent ainsi main dans la main », affirme Dail Earl.

 

Dans le cadre de ce nouveau projet de développement, evolveIT et Veolia Propreté Solutions techniques, sous la direction de Barbara Pintar, ont écrit des codes RPG pour travailler en amont de WebSmart. En effet, même si presque 80 % du développement des nouvelles applications se fait grâce à WebSmart, il fallait programmer certaines fonctions dans le système dorsal RPG. Cela peut sembler inutilement complexe, mais ce n’est pas le cas : comme avec l’ancien code RPG, WebSmart ne fait que s’ancrer au nouveau code pour proposer des fonctionnalités supplémentaires à l’utilisateur final.

 

« Nous voulions une vraie application Web, pas seulement quelque chose qui en aurait l’apparence. Une des raisons qui nous ont poussés à choisir WebSmart, c’est que tout notre code était en RPG – c’est dans nos gènes – et que nous voulions une migration facile. Quand on passe de RPG à Java* ou à .NET, la courbe d’apprentissage est très raide, explique Dail Earl. Ce n’est pas le cas avec WebSmart. »

 

Avec la méthode de modernization progressive d’evolveIT doublée de l’outil WebSmart de Fresche, Veolia et evolveIT ont pu concevoir, programmer et implanter de nouvelles applications sans toucher aux anciennes. C’était parfait, car WebSmart pouvait non seulement servir à créer de nouvelles applications, mais aussi s’ancrer aux programmes dorsaux RPG existants, ce qui a donné à Veolia Propreté Solutions techniques la souplesse nécessaire pour conserver ses applications éprouvées tout en en créant de nouvelles pour enrichir son portefeuille informatique. De plus, l’entreprise avait le sentiment de pouvoir utiliser l’outil très rapidement.

 

Grâce à leur structure modulaire, les nouveaux programmes – dont 54 ont déjà été créés, déployés et intégrés à deux applications (le module d’approbation et le profil d’information sur les matières résiduelles) – partagent des éléments qui puisent dans les mêmes fonctions RPG. On n’a ainsi qu’à programmer les modules une fois pour les utiliser dans plusieurs applications. Par ailleurs, la structure modulaire de WebSmart permet à Veolia Propreté Solutions techniques de déployer les applications une à la fois plutôt que de tout faire en même temps.

 

Comme le service de TI de l’entreprise ne compte que six employés, dont seulement deux connaissent bien le RPG, c’était un avantage certain, qui a permis d’éviter que le projet traîne sans rien rapporter avant plusieurs années. « Nous ne voulions pas nous attaquer d’un coup à l’ensemble du système, explique Dail Earl. Nous avons donc essayé de décomposer la tâche pour aborder une section à la fois afin d’obtenir des composants fonctionnels et utilisables et d’atteindre la rentabilité beaucoup plus rapidement. Notre directeur financier était bien content! »

 

Toujours grâce à l’approche modulaire de WebSmart et à la méthode de modernization progressive d’evolveIT, l’entreprise a aussi pu déployer rapidement des applications pour faciliter la migration des utilisateurs des 170 au 525. Il était temps, car le 170 de production a connu plusieurs pannes imprévues – et inexpliquées – en février 2007. « Nous avions peur que tout le système nous lâche d’un coup », explique Dail Earl. Heureusement, le 170 tient toujours, mais Veolia Propreté Solutions techniques le débranchera dès que la migration vers le 525 sera terminée.

 

Des choix intelligents

Dail Earl s’attend à ce que l’ensemble du développement WebSmart mené par Veolia Propreté Solutions techniques soit pérenne, et l’entreprise a déjà pu tirer avantage de cette solution et de son partenariat avec evolveIT. Les employés ont maintenant accès à deux applications en ligne, par le portail Nexus de Fresche et par un navigateur Web standard, et ce n’est qu’un début.

 

« Je trouve que tout se passe très bien, dit Dail Earl. Peut-être un peu trop bien : certains utilisateurs en veulent encore davantage, et WebSmart de Fresche a beaucoup de fonctionnalités dont nous souhaitons profiter; c’est seulement le temps qui nous a manqué. Quand une équipe de six personnes doit s’occuper du soutien technique de 1 200 ordinateurs, il y a des limites à ce qu’elle peut accomplir. Mais nous y travaillons ».

 

Et Veolia Propreté Solutions techniques le fait intelligemment : plutôt que de réinventer la roue, elle réutilise, recycle et valorise ses applications héritées essentielles, tout comme elle le fait pour ses clients.

Partagez

Facebooktwitterlinkedinmail

SommaireDéfi: 

Veolia Propreté a choisi WebSmart ILE pour moderniser son application d’approbation. Ainsi, elle a pu éliminer graduellement des programmes RPG vieux de 20 ans tout en tirant profit de leur code RPG pour les règles métier.

 

Solution: 

Dail Earl s’attend à ce que l’ensemble du développement WebSmart mené par Veolia Propreté Solutions techniques soit pérenne, et l’entreprise a déjà pu tirer avantage de cette solution

Témoignage

Quand on passe de RPG à Java* ou à .NET, la courbe d’apprentissage est très raide, explique Dail Earl. Ce n’est pas le cas avec WebSmart.

 

– Dail Earl, directeur des applications opérationnelles et de l’ingénierie des systèmes