X-Analysis élucide des mystères et accélère la modernisation d’IBM i pour Royal Caribbean

Royal Caribbean

En se lançant avec audace dans une stratégie de modernisation de ses TI, Royal Caribbean, un des plus importants croisiéristes au monde, modifie ses applications et ses bases de données vieilles de 20 ans en prévision de ses objectifs pour les deux décennies à venir. L’entreprise est actuellement dans la deuxième phase d’un programme de conversion de certaines applications RPG monolithiques en services Web Java, qui reposeront encore sur des serveurs IBM Power Systems et le système d’exploitation IBM i.

 

L’élément central du projet en cours est la modernisation stratégique du système de réservation conçu sur mesure pour l’entreprise, qui prend en charge la comptabilité, la gestion des inventaires, l’optimisation des revenus et les ventes. On vise ainsi notamment à créer un inventaire des systèmes qui analyse les programmes et les données, puis à intégrer les résultats d’analyse dans les composantes logiques et les modèles de données. Pendant ce processus, l’équipe du projet  compte établir un cadre décisionnel visant les démarches de modernisation et la vulnérabilité des services.

Défi

L’application de réservation d’origine est gigantesque. Elle comprend plus de sept millions de lignes de code qui, au fil des deux dernières décennies, ont été modifiées, manipulées et nettoyées de nombreuses fois sous plusieurs variantes de code RPG, traditionnel et moderne. Le système de réservation a toujours reposé sur des serveurs IBM de milieu de gamme, d’AS/400 aux macroodinateurs Power Systems modernes. Il peut sembler facile de découvrir ce qui se cache dans un système de cette taille et dans ses applications, mais pour la plupart des entreprises, c’est tout un défi. Dresser un inventaire, c’est comme démêler un bol de spaghetti et en classer toutes les nouilles en groupes selon leur longueur, leur couleur et leur souplesse. Quiconque a déjà épluché des millions de lignes de code sait très bien que les applications monolithiques recèlent de nombreux mystères. Il est possible d’élucider ces mystères un par un, mais c’est extrêmement laborieux.

Solution

Pour automatiser le défrichage, Royal Caribbean a acheté X-Analysis de Fresche Solutions pour dresser l’inventaire du système, dans son état actuel. X-Analysis produit des rapports descriptifs de l’architecture matérielle, soit les objets, les programmes et les fichiers physiques et logiques du système. Il révèle aussi les relations entre les objets du modèle de données. Lorsque ce processus est effectué manuellement, il demande beaucoup de temps et d’effort – c’est presque une opération de recherche et sauvetage. L’outil X‑Analysis effectue les références croisées, la documentation, la réingénierie et la codification.

« C’est très utile pour comprendre comment diviser notre système procédural monolithique existant en modèle de services, mentionne Ryan Smith, un consultant en modernization des systèmes IBM i embauché par Royal Caribbean pour le projet. C’est en analysant bien les relations qu’on prend les bonnes décisions. »

Résultats

Les conseillers de Fresche Solutions avaient d’abord reçu le mandat de présenter les capacités de découverte du code de X‑Analysis, mais Jose Machado, vice-président des TI chez Royal Caribbean, affirme que les membres du personnel des TI apprennent maintenant à se servir de l’outil et qu’ils continueront de s’en servir dans le travail de modernization, actuel et futur. Chaque phase du projet de Royal Caribbean commence par la décomposition des applications en modules, puis en sous-modules, et enfin, en fonctions opérationnelles. Le but de ce processus est d’associer les programmes et les données aux fonctions opérationnelles.

 

La première étape – la mise en correspondance – consiste à examiner les règles opérationnelles et les capacités d’extraction, de consolidation et d’exportation; c’est le point de départ des programmes de modernization de plus grande envergure. Elle permet de classer et de compiler les règles opérationnelles, puis de les mettre en place dans les modules de l’application, ou encore de les mettre en correspondance avec la base de données. Dans les phases préliminaires de ce projet de modernization, le consultant Ryan Smith a exécuté la mise en correspondance en collaboration avec Fresche Solutions et les équipes de Royal Caribbean qui connaissaient les applications existantes depuis des années.

 

« Nos formateurs sur les lieux comprenaient comment mettre à profit X-Analysis. Ils ont organisé la formation avec les équipes qui connaissaient bien l’application de base fonctionnant sous IBM i. Les gains de productivité – ne serait-ce que pour la maintenance – ont été considérables », explique Jennifer Fisher, vice-présidente aux ventes et au marketing chez Fresche Solutions.

SommaireDéfi: Royal Caribbean avait besoin d’améliorer leur compréhension de leur application, qui possède plus de 7 millions de lignes de code, afin de la moderniser.

 

Solution: En utilisant X-Analysis, ils ont pu automatiquement documenter et analyser leur code.

Témoignage:

« X-Analysis est très utile pour comprendre comment diviser notre système procédural monolithique existant en modèle de services, C’est en analysant bien les relations qu’on prend les bonnes décisions. »

 

– Ryan Smith, consultant en modernization des systèmes IBM i embauché par Royal Caribbean pour le projet.